La liberté d'espritLe calme dans ce monde de tourbillon permet de réfléchir, tout en restant avec les autres. On parle beaucoup dans ce que j'ai lu : Les gens se sentent comme des moutons. Ce qui reflète simplement nos sensations de ne pas se sentir libre dans nos actions. Les chaines ne peuvent se dissoudre que si l'on accorde une importance proportionnelle à ce qu'on ressent réellement. 

Ce n'est pas un état passif, mais bien au contraire, un état actif de réfléchir sur ce qu'on désire, ce qu'on veut, ce qu'on cherche en toute liberté... Garder toujours le libre arbitre et la liberté d'esprit. Créer est aussi d'éviter l'encombrement de notre esprit... 

Il existe un vide, un néant, un esprit avec des connotations négatives, mais l'autre facette existe aussi... Le regard que nous avons sont des regards innés, mais aussi acquis, même avant notre naissance, des milliers d'années dès l'existance de la capacité de communcation de l'homme... L'esprit ne peut être libre que si l'on comprend que ce qu'on sait, ce qu'on est, ce qu'on croit. Il n'est que le reflet de notre milieu, des connaissances et des vécus de milliers de vie en synchronie ou en diachronie.

Le libre-arbitre et la liberté de penser pour comprendre. Une petite pensée qui dit long... Mais si on regarde comme cela, c'est à chacun en soi de chercher son existentance de manière active...